Victoire et titre pour le team Neate

La grande finale de l’European Classic Series 2017 s’est déroulée le dernier week-end d’octobre au Motorland Aragon dans le nord de l’Espagne. Un rendez-vous qui s’annonçait palpitant, et qui a tenu toutes ses promesses malgré l’absence de la vedette britannique Guy Martin, retenu pour la bonne cause suite à un heureux événement… Il sera remplacé en dernière minute par Michael Neeves, journaliste à Motorcycle News. 

A la veille de ce dernier rendez-vous de la saison, les trois premiers (Team Taurus, Neate Racing et Sweatshop Phase One #4) ne sont séparés que par 8 points… Tout est donc possible pour l’attribution du titre dans la catégorie reine des Maxi Classic. C’est pourtant la n°59 du team Alf’s (Godfrey / Edwards / Barton) qui s’empare de la pole position, devant le team Edge RST Racing (Edgley / Towers) et la Sweatshop Phase One #4 (Linden / Simpson). Le team Taurus (Cantalupo / Caprara / Charle-Artigues) est en embuscade à la quatrième place, juste devant la Suzuki du Team Force de Greg Fastré - Bruno Le Bihan et la n°1 des champions en titre, le clan Neate Racing.

Les essais sont marqués par les mésaventures de l’équipage Neeves - Boast, pénalisé par des problèmes moteur sur leur Katana du Team Suzuki Classic. La solidarité n’étant pas un vain mot chez les motards, leur team sera aidé par l’équipe SCERT pendant qu’ils réaliseront leur temps qualificatif durant les essais nocturnes au guidon de la Honda du Team Neate. Des vrais gentlemen ces Anglais !

Comme pour les essais, le soleil est au rendez-vous pour le départ des 4 heures de course, donné le samedi en fin de journée (17h35). Le team Alf’s rate son envolée et ne profite donc pas de sa pole-position… Très rapide, il s’empare toutefois de la tête des opérations dès le quatrième tour. Le début de course est également marqué par les ennuis d’embrayage du team Force (n°56), qui rentre au stand pour en ressortir peu de temps après.

Après une heure de course, la Honda Magnum de la famille Neate (n°1) est en tête, au coude à coude avec la Kawasaki GP Z1000 du team Alf’s. Les deux équipes s’échangeront leur position pendant une bonne partie des débats, suivies dans un premier temps par les Italiens du team Taurus, puis par les Anglais du Sweatshop Phase One (n°4) et enfin par la Scuderia Officine Toscane (Bellucci / Quieti), solide leader du classement Classic 1000.

Si les chutes sont peu nombreuses, plusieurs abandons perturbent tour à tour la hiérarchie. Après l’embrayage, c’est l’alternateur qui cause des soucis à la Suzuki belge du Team Force et qui les contraint à jeter l’éponge après 1h45 de course. Abandon aussi pour le Roadrunner Team de Van der Mark / Brand (problème moteur), pour le Classic Racer Nice de Conroy / Banfield / Hincks (boîte de vitesses), pour les deux machines du team Phase One de Dickinson / Brasher (fuite d’huile) et Linden / Simpson (démarreur)…

Réguliers, rapides et épargnés par les ennuis mécaniques, les deux frères (Steven et Sam) et le père Neate (John) s’offrent non seulement la victoire à Aragon, mais surtout le titre 2017 de l’European Classic Series, signant ainsi un remarquable doublé. A l’arrivée, ils devancent de peu le team Alf’s et sont rejoints sur le podium par le team Edge RST Racing, relégué à six tours, mais auteur du meilleur tour en course.

En Classic 1000, la victoire revient à la Scuderia Officine Toscane devant le German Guzzi Classic Team (Boos / Nerge / Pfautsh) et le Classic Boxer Endurance (Kage / Kollman / Lewien).

Au championnat, le team Neate s’impose donc pour la deuxième année consécutive, aussi bien au classement général qu’en Maxi Classic. Il devance l’équipe Taurus pour 5 points. Malgré leur abandon espagnol, le Sweatshop Phase One n°4 termine à la troisième place. Chez les Classic 1000, le classement au championnat est le même qu’en Aragon : la Scuderia Officine Toscane devant le German Guzzi Classic Team et le Classic Boxer Endurance. En 750 TT, Amici Miei conserve la tête devant Capelli Belli, malgré la victoire de ces derniers.

Enfin, en Classic, le SCERT est sacré champion devant ACR I et le Dudu Team. Pas de surprise en Legend avec un podium identique au classement Maxi Classic : Neate Racing devant Taurus et Sweatshop Phase One n°4. Infos : www.europeanclassicseries.eu.