En route pour la finale!

Quelques semaines après le MotoGP, c’est l’European Classic Series qui s’apprête à prendre possession du Motorland Aragon, non loin de Saragosse, dans le nord de l’Espagne. Quatrième et dernière manche de ce championnat d’endurance réservé aux motos classiques, ce rendez-vous s’annonce palpitant à plus d’un titre…

Au niveau sportif tout d’abord, avec un championnat très ouvert dans les différentes catégories. La bataille fait notamment rage dans la catégorie phare, celle des Maxi Classic. Les trois premiers (Team Taurus, Neate Racing et Sweatshop Phase One #4) ne sont séparés que par 8 points, et il en reste 25 à gagner pour le vainqueur de cette finale ! Même constat chez les Legend, et dans le peloton des Classic 1000, où le team belge Vulcanet Daems Classic, actuellement 8e, peut mathématiquement encore s’imposer malgré leurs deux abandons de Donington et Imola ! Mais le titre reviendra plus que probablement à un des trois premiers  actuels (Scuderia Officine Toscane, Classic Boxer Endurance ou Van Dijk Laverda), séparés par seulement quatre petits points…

Jusqu’ici, la saison 2017 a été marquée par de nombreux coups de théâtres et autres rebondissements. Les abandons se sont succédés et de certains teams de pointe auront à coeur de terminer l’année sur une note positive. C’est notamment le cas du Team Force, toujours parmi les plus rapides, mais souvent malchanceux. Grégory Fastré et Bruno Le Bihan n’auront donc qu’un objectif : la victoire, quitte à jouer les trouble-fêtes pour l’attribution du titre…

Parmi la trentaine d’équipes engagées pour cette finale espagnole, les Anglais du Team Classic Suzuki accueilleront un grand nom de la moto : Guy Martin. Après avoir goûté (et pris goût) à l’European Classic Series à l’occasion de la manche belge à Spa-Francorchamps, la mégastar britannique sera à nouveau au départ au guidon d’une magnifique Suzuki Katana 1100. Après avoir annoncé son retrait de la compétition cet été, le jeune retraité de la course moto n’a pas complètement raccroché son casque et viendra en Aragon pour le plaisir avant tout, mais pas pour faire de la figuration.

Les essais libres débuteront le vendredi 27 octobre dans la matinée. L’après-midi sera consacrée aux essais qualificatifs et la soirée aux essais nocturnes. Car le départ de la course de 4 heures sera donné le samedi 28 octobre à 17h35… Infos : www.europeanclassicseries.eu.