Une course qui s’annonce serrée!

Le circuit Motorland Aragon accueille ce week-end la dernière manche des European Classic Series. Une finale qui s’annonce plus que serrée !

Après avoir passé les contrôles administratif et technique le jeudi soir, les pilotes étaient prêt à découvrir ou à re-découvrir le circuit espagnol durant la journée du vendredi. Au programme : les essais libres, séances qualificatives et essais de nuit.

C’est donc sous un beau soleil que les 32 teams en lice ont pris la piste le vendredi matin pour une heure et demie d’essais libres permettant à chacun d’effectuer les derniers réglages de leurs ancêtres et de se familiariser avec la piste.

Au terme de ces trois séances d’essai, chacun des pilotes disposait de 30 minutes pour se qualifier. Et le moins que l’on puisse dire est que, en tête de liste, les chronos sont plus que serrés avec 4 pilotes tournant sous les 2:09 et un Grégory Fastré (Team Force (BE), Suzuki) claquant un 2:07.925.

Pour le team Sweatshop Phase One (UK, Kawasaki), au coude à coude avec le team belge pour la victoire du championnat, deux des trois pilotes réalisaient un temps de 2:08.2, les plaçant dès lors en pole position. Derrière les deux leaders du championnat, on retrouve le team Alf Classic Endurance (UK, Kawasaki) avec un très bon temps de qualif, effectué par Patrick Banfield, en 2:08.830.

En Classic 1000, les deux teams Scuderia Officine Toscane (Segoni Special et Ducati, IT) sont suivis du team allemand ACR2 (Ducati) tandis qu’en 750 TT le team allemand Capelli Belli (Ducati) devance le team espagnol Galerna Taldea (Yamaha).

Une chose est sûre, la course s’annonce palpitante sous le soleil aragonais !